La mort du « petit » Ajax, fils d’Oileus

Print Friendly, PDF & Email

 

<<Précédent : Le retour de Teucer (Teukros)

Le « petit » Ajax représente celui que les traditions nomment « le petit moi » ou la conscience de la personnalité. C’était un fils d’Oileus « la conscience qui œuvre pour se libérer ». Elle est issue du mouvement de captation, c’est-à-dire de l’ego, car le père de ce dernier est Hodoedokos « le voleur ».

Nous avons vu qu’à la fin de la guerre de Troie, le « petit » Ajax avait renversé une statue d’Athéna, faisant preuve d’une légèreté qui avait irrité les Achéens. Comme ceux-ci voulaient le lapider, il avait pris refuge auprès d’un autel de la déesse.

Le « petit » Ajax quitta Troie avec Agamemnon, lors de la seconde vague de départs. Une tempête se leva car les dieux – et surtout Athéna – étaient irrités par son sacrilège. Poséidon poussa son navire contre les hautes roches Gyrées, mais le sauva en lui permettant de se réfugier sur l’une d’elles, malgré la haine qu’Athéna lui portait. Mais comme il se vantait d’avoir réchappé au profond abîme de la mer en dépit des dieux, Poséidon fracassa la partie du rocher sur laquelle il était assis et il se noya. (Selon Lycophron, son cadavre fut rejeté par la mer et Thétis l’ensevelit à Délos.)

A la suite du grand renversement de la guerre de Troie, le processus du « détachement » culmine avec la disparition de l’ego, c’est-à-dire la fin de l’illusion de la séparation (sur les plans du mental et du vital, car ce n’est pas encore réalisé dans le corps).

Dans un premier temps toutefois, le subconscient sauve l’ego pour lui offrir l’occasion de prendre conscience et peut-être même de commencer à traiter les couches les plus superficielles des mouvements répétitifs (qui tournent en rond)  enkystés dans le corps (il est poussé par Poséidon vers les roches Gyrées « tournantes »). Ces mouvements font référence aux « habitudes » du corps, non seulement celles qui ont trait à la faim, la soif, le sommeil, la peur de la maladie dès qu’apparaît le moindre symptôme, mais aussi aux moyens de défense du corps.

Mais l’ego n’est pas assez humble pour reconnaître la raison qui lui a permis d’échapper aux « abîmes du vital ». Aussi le maître du subconscient décide-t-il que l’ego n’a plus d’utilité dans le processus évolutif (Poséidon fait en sorte qu’il se noie). Toutefois, celui-ci mérite qu’on lui rende les honneurs pour le travail accompli : il est donc enseveli au plus près de ce qui prend la relève, la lumière et le pouvoir d’action de l’être psychique (sur l’île de Délos, lieu de naissance d’Apollon et d’Artémis).

Sri Aurobindo exprime ce renversement dans Aperçus et pensées :

“Le But

Quand nous avons dépassé les savoirs, alors nous avons la Connaissance. La raison fut une aide; la raison est l’entrave.

Quand nous avons dépassé les velléités, alors nous avons le Pouvoir. L’effort fut une aide; l’effort est l’entrave.

Quand nous avons dépassé les jouissances, alors nous avons la Béatitude. Le désir fut une aide; le désir est l’entrave.

Quand nous avons dépassé l’individualisation, alors nous sommes des Personnes réelles. L’ego fut une aide; l’ego est l’entrave.

Quand nous dépasserons l’humanité, alors nous serons 1’Homme. L’animal fut une aide; l’animal est l’entrave.

Transforme ta raison en une intuition ordonnée; que tout en toi soit lumière. Tel est ton but.

Transforme l’effort en un flot égal et souverain de force d’âme; que tout en toi soit force consciente. Tel est ton but.

Transforme la jouissance en une extase égale et sans objet; que tout en toi soit félicité. Tel est ton but.

Transforme l’individu divisé en la personnalité cosmique; que tout en toi soit divin. Tel est ton but.

Transforme l’animal en le conducteur des troupeaux; que tout en toi soit Krishna. Tel est ton but. »

(Selon certains auteurs, Nauplios « celui qui navigue habilement sur le chemin », un fils de Poséidon, aurait aussi joué un rôle dans le naufrage, vengeant ainsi la mort de son fils Palamède « l’intelligence du chemin » : le chercheur ne connaît pas encore la nouvelle direction du yoga après le grand renversement, mais il sait cependant que l’ego n’y a plus sa place).

Suivant : Le retour d’Énée >>

<< Sommaire et Introduction : Les Retours de Troie