Atalante – Arbre généalogique 27

Print Friendly, PDF & Email

Atalante -Arbre généalogique 27 - Mythologie grecque

ARBRE GÉNÉALOGIQUE 27 – LA LIGNÉE ROYALE D’ARCADIE : ATALANTE

Les mythes qui nous sont parvenus ne donnent pas l’ascendance de Lycaon « lumière naissante (celle qui est obtenue dans la nature inférieure en conséquence de la purification) », père de Callisto « la plus belle », c’est-à-dire « la plus vraie ». Il y a même souvent confusion avec un Lycaon pélasgien qui concerne les tout débuts du chemin. Toutefois, le nom même de son fils Arcas « celui qui résiste, qui tient bon (celui qui endure) » ainsi que celui de  sa femme Léaneira « celle qui est libre de l’attachement », descendante de la Pléiade Taygète représentant le plan du « mental intuitif » (Cf. Arbre généalogique 8) positionne cette lignée à un stade très avancé du chemin.

Cette lignée est décrite en détail dans la page « LA LIGNÉE ROYALE D’ARCADIE : ATALANTE »

Arcas eut deux fils :

– Élatos « l’adaptabilité » aux situations nouvelles, au mouvement du devenir.

– Aphéidas « celui qui tranche », symbole du chercheur qui avance vite sur le chemin, qui ne s’attarde pas à des situations dont il sent qu’elles le retiennent en arrière.

Ce dernier eut un fils, Aléos « celui qui travaille à la libération » et une fille Sthénébée « une puissante incarnation ». Cette dernière épousa Proitos « celui qui met en avant la conscience sur les plans supérieurs » qui figure parmi les ancêtres d’Héraclès

Aléos eut lui-même trois enfants :

– Augé « lumière éclatante » : après Mégara et Déjanire, Héraclès eut une longue liaison avec cette héroïne qu’il avait séduit ou bien violée en venant récupérer les chevaux de Laomédon. Elle lui donna un fils Télèphe « la lumière au loin ».

– Céphée « la tête » ou « le mental » : il eut une fille Stéropé « une vision étendue par éclairs ».

– Lycurgue « celui qui désire passionnément la lumière ». Il s’unit à Cléophyle « un ordre glorieux » ou Eurynomé « la grande exactitude » qui lui donna quatre fils parmi lesquels :

– Amphidamas « tout ce qui concerne la maîtrise »

– Iasos « celui qui guérit » ou « se guérit ».

Ce dernier est le père d’Atalante qui incarne la réalisation de « l’égalité » au sens ou l’entend Sri Aurobindo. Cette héroïne participa à la chasse au sanglier de Calydon qui concerne la purification du bas vital (Cf. LA CHASSE AU SANGLIER DE CALYDON). Son fils Parthénopée « celui qui a une vision virginale », c’est-à-dire qui est libre de toute opinion et de toute préférence, est l’un des attaquants de Thèbes, c’est-à-dire qu’il participa à la purification de l’un des centres de conscience ou chakras.